Louis II de Bavière (Acte II, 2/2)

Publié le par Jovialovitch


Scène 5

LOUIS II DE BAVIÈRE


LOUIS II DE BAVIÈRE

Où te caches-tu vil Schtroumpf !

N'est-il point derrière cet arbre ?

Ni sous cette pierre ?

D'où provient ta musique ?

Faut-il que je monte plus haut encore. Mais je me trouve déjà au sommet. Le Ciel ne m'est point accessible, comprenez-vous. Descendez ici mon vieux Karl. Comme je voudrais vous serrez dans mes bras et vous faire des bisous !


Scène 6

IL BITURONO, SES FEMMES


IL BITURONO

Je ne pourrais souffrir de vous voir en quelque sorte gâchées par cette attente qui m'émeut tant, et gâchées encore par la malveillance d'un fou.

Plus je vous serais dévoué et bienveillant, ma vie n'en aura que davantage de sens, et la votre sans doute aussi.


SES FEMMES

Arrêter, nous vous aimons d'instinct.


Scène 7

LOUIS II DE BAVIÈRE


LOUIS II DE BAVIÈRE

Je suis au désespoir. Point de Karl Schtroumpf. Ma vie ne s'en trouve plus justifiée.

Empressez-vous Karl.

Votre musique est maintenant un véritable supplice...

La musique cesse


répondez-moi !


Scène 8

SES FEMMES, IL BITURONO


SES FEMMES

Embrassez-nous des milles baisers bienveillants que vous nous promettez.


IL BITURONO

Oh, je ne sais plus qui je suis, ni ce que je fais.


Ils les embrassent


J'ignore ce qui se passe, si je suis vivant ou mort.


Scène 9

LOUIS II DE BAVIÈRE

Silence


LOUIS II DE BAVIÈRE

Vous cessez donc d'exister pour moi ?

Pourquoi le silence à présent. Où est passé votre musique divine. Mes jambes ne tiennent plus, elles se pétrifient et se flétrissent. Faites quelque chose.

Je vais redescendre s'il en est ainsi !


Et je ne me jetterai pas dans le ruisseau non plus.

Je n'ai plus envie.

Commenter cet article