Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
L'inventeur avait du flair

L'inventeur avait du flair

La salle est pleine à craquer. Il y a un monde fou. C’est du délire. Tous les inventeurs de France et de Navarre sont là. Il y a même des belges, des allemands, des polonais, des russes, des américains, des togolais. Du beau monde, tout bien habillé....

Lire la suite

Être Mozart et mourir

Être Mozart et mourir

PERSONNAGES : Raymond, Marcel. Raymond Ainsi que voulez-vous faire de votre vie ? Marcel Rien du tout. Raymond Mais comment ! Marcel Je veux que ma vie soit un pur, un noble, un divin gâchis. Raymond Enfin, qu'entend-je là ? Songez un petit peu à ce que...

Lire la suite

Boue, Brumes et Brise...

Boue, Brumes et Brise...

Jusqu’au bout des yeux, rien que des plaines de plats : de plein pieds rien que l’horizon, gris, mouillé, fade. Un ciel lourd, vaseux, une vraie peinture. Rien que des nuages, épais, monstre vaporeux, continents d’effluve qui défilent sans bouger, avec...

Lire la suite

Mes filles, Diamantine

Mes filles, Diamantine

Première brillance du soleil, fragment d'émotion et de craintes à la pudeur vermeille, aux reflets d'absinthe et de pâle clarté du Nord aux grâces italiennes à la teinte orangée-or Ô femme goethéenne Grande étoile ardente aux parfums de tilleuls de malice...

Lire la suite

Journal de madame

Journal de madame

Monsieur doit venir me rendre visite aujourd'hui. Comme chaque jour d'ailleurs à cette heure-ci. Je le vois déjà arriver, avec son petit air grave, sérieux, pathétique. Aucun rapport avec la situation. Après tout, il ne vient que pour m'aimer. Et après...

Lire la suite

Totalement, tendrement, tragiquement

Totalement, tendrement, tragiquement

Des clameurs fascinées carillonnaient dans une logorrhée striée et insidieuse, suppliante et infernale qu'une harmonie fulminante, impatientée venait couvrir d'une enveloppe tumultueuse. Les regards attisés, bouillonnants, assénaient des éclairs forcenés...

Lire la suite

Journal d'un cuisinier déconfit

Journal d'un cuisinier déconfit

Y’a des clients qui arrivent. Ils sont trois. J’espère qu’ils vont venir chez moi. Je n’ai pas eu grand monde aujourd’hui. Vache maigre, comme on dit. Saison de merde… Oui, c’est bon ! Impeccable, ils entrent, ils s’installent. Bon, je vais les laisser...

Lire la suite

1 2 3 4 > >>